centre de table

Un anniversaire sur le thème du jeu au casino

Publié le Mis à jour le

Voici un anniversaire où les invités ont eu le plaisir de jouer  au casino pendant l’apéro.

Noir, pair, impasse… rien ne va plus…! etc.

La décoration des tables de la réception qui a suivi étaient sur le même thème:les tables de jeu, le casino, coeur, carreau, trèfle … aucun détail n’a été laissé au hasard: les set de table, les serviettes, le plan de table, tout était coordonné! Une belle soirée.

Une fleur, une couleur, un mariage.

Publié le

Un mariage tout en blanc, réalisé avec la même fleur, pour le bouquet de la mariée, l’arche, la réception, tout!

J’ai décliné le gypsophile blanc, en bouquet, en boule etc. Pour la réception, j’ai ajouté une touche de gris et de strass.

Cela s’est passé au château de Santeny (94) .

Centres de table de mariage avec une touche d’exotisme

Publié le Mis à jour le

Voici des centres de table originaux, avec des roses et une touche d’exotisme pour faire plaisir à la maman de la mariée. Chaque table représentait un pays. Pour chaque table, une jolie carte postale. Les mariés avait  choisi une belle carte du monde pour leur plan de table.

.

Centres de table très hauts pour un mariage, version ultra-chic.

Publié le

J’ai adoré réaliser  ces grands centres de table hauts. Chics, rafinés, je suis sûre qu’il faisait plus d’1 mètre de diamètre! Un mariage de star sans paillettes! J’ai aussi réalisé unmur de lierre pour décorer l’espace entre les deux pièces.

Un très bel ensemble. Pour les fleurs utilisées, beaucoup viennent de producteurs locaux, ce qui m’enchante à chaque fois.

 

Centre de table de mariage avec des roses anciennes

Publié le

Des roses anciennes, des roses anglaises, des parfums Zincroyables…des couleurs autthentiques. des pots vintage.J’ai réalisé des centres de tables pour ce mariage avec une variété infinie de roses. La décoration finale a un charme désuet et des couleurs très girly!

Un mariage champêtre

Publié le Mis à jour le

Que des fleurs des champs et des fleurs locales pour le bouquet de la mariée, les centres de tables et tout et tout!

Imaginez-vous faisant une balade buccolique, à travers champs et jardins,  vous  auriez pu cueillir toutes ces petites fleurs…!

Les photos non marquées sont réalisées par la talentueuse photographe Marie’M Mariage Allez voir son site http://www.photomariagemarie.com

Décoration de mariage pour la voiture

Publié le

Voici une jolie décoration  de mariage pour la voiture. Ca s’est passé au mois de mai. Pour l’occasion, j’ai réalisé un bouquet central et deux guirlandes/farandoles de fleurs de chaque côté, dans les tons rose et blanc. Romantique et vintage…

Cérémonie laïque en rouge et blanc

Publié le Mis à jour le

Quand on se marie fin avril, le bô temps, ce n’est pas gagné d’avance, la météo est capricieuse. Ce samedi, la température n’a pas dépassé les 10 degrés… C’était un peu juste pour la cérémonie laïque dans le parc, en jolie robe de mariée bustier!

La cérémonie a eu lieu en intérieur, les amoureux ont échangé leurs consentements au chaud, sous des roses rouges et des orchidées blanches. On était à la veille du 1er mai, j’ai donc glissé des brins de muguet porte-bonheur…

Pour voir d’autres cérémonies laiques, cliquer ici

Jalousie, quand tu nous tiens!

Publié le Mis à jour le

jacinthe
jacinthes

Apollon était très amoureux de Hyacinthe, jeune éphèbe d’une beauté extraordinaire. Alors qu’il apprenait à son jeune amant l’art du lancer de disque, Zéphyr, fou de jalousie dévia la trajectoire du projectile. Hyacinthe fut mortellement blessé à la tempe.

Apollon, très affecté par la mort de son amoureux, fit naitre  du sang de  celui-ci, une fleur odorante pour que son souvenir vive toujours parmi les hommes…

La Jacinthe, rouge au départ, existe dans pleins de couleurs. Si aujourd’hui, elle évoque la simplicité, au XVII siècle, elle était synonyme de luxe absolu, on se l’arrachait!

jacinthes
jacinthe

 

 

Avant, on mangeait les dalhias…

Publié le Mis à jour le

Avant, les Aztèques  mangeaient les dalhias!!! Eux, ils appelaient ça des COCOXOCHITL, traduction: canne d’eau, parce que les tiges étaient creuses.

Ils mangeaient les feuilles, et donnaient les racines aux animaux. Un botaniste du 18ème siècle en poste dans une ambassade décide que ce tubercule peut remplacer la pomme de terre et tente de l’implanter en France.

Manger les racines de dalhias a carrément fait un flop!!! trop acre et trop fibreux pour nos palais. Un goût d’artichaut, en plus désagréable, si vous voulez … Il faut se rappeler que les Aztèques les donnaient à leurs animaux!

En revanche, en France, on les a trouvé super belles, ces fleurs!!! Donc, on les a gardé. Les dalhias d’aujourd’hui (des milliers de variétés) sont le résultat de nombreuses hybridations. Il en existe de toutes les couleurs, sauf des bleus. On ne me demande pas pourquoi…

On est super loin de la petite fleur du départ et du concept alimentaire! Cerise sur le gâteau, aujourd’hui, le dalhia est classé parmi les plantes allergisantes…!

Alors, les dalhias… dans le jardin, pas dans le potager!

Des dalhias d’automne, plus magnifiques que jamais

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Centre de table avec des dalhias

histoire du dalhia

Dalhias